LA NÉCESSITÉ DE LA DENSIFICATION URBAINE, UN ENJEU NATIONAL QUI S’APPLIQUE À RODEZ

La densification urbaine consiste à faire vivre davantage de population dans un même espace urbain.

Par exemple, on densifie la ville en transformant l’habitat individuel (petites maisons unifamiliales) en habitat collectif (avec des immeubles de plusieurs appartements). La densification urbaine se fait également par la construction des “dents creuses” terrains vierges en cœur de parcelles urbanisées.

Dès son préambule, le Plan d’aménagement et de développement durable de Rodez exprime la nécessité de la densification urbaine*. Souvent mal perçue par le grand public car synonyme de bétonisation, elle est pourtant la seule solution face à l’étalement de la ville sur les espaces naturels et agricoles et est désormais incontournable pour protéger l’environnement.

VOICI PLUSIEURS EXEMPLES DES OBJECTIFS DE LA DENSIFICATION URBAINES :

– protéger les espaces naturels et les espaces agricoles,
– éviter une hausse des émissions de gaz à effet de serre du fait de l’allongement des déplacements automobiles,
– limiter la multiplication et la prolongation des réseaux d’assainissement et d’alimentation en eau potable engendrant une réduction du rendement d’alimentation et une augmentation des fuites,
– économiser l’étirement des réseaux de transports en commun et de transport des déchets,
– diminuer l’imperméabilisation des sols qui génère des ruissèlements…

* extrait du Plan d’aménagement et de développement durable de Rodez :

« Rodez Agglomération a enregistré une croissance démographique au début du 21e siècle qui a engendré une importante consommation d’espaces et des réserves foncières surdimensionnées.
Aujourd’hui sur les 8 communes de l’agglomération, 500 ha sont disponibles en zones pour l’habitat et près de 100 ha dans les tissus urbanisés («dents creuses»), alors qu’il est observé une consommation foncière de 24 à 30 ha par an depuis les années 2000.
Le développement de l’habitat, de type pavillonnaire ou diffus, entraîne des besoins en fonciers importants et génère des contraintes pour l’habitat ou la collectivité en termes de déplacements, de réseaux, d’accès aux services.
Le Plan Local d’Urbanisme doit permettre, au regard des documents cadres de Rodez Agglomération, un développement urbain plus concentré, tout en conciliant la préservation d’une qualité de vie chère aux ruthénois. »