Le classement patrimonial du nouveau centre de RODEZ

Les communes de l’agglomération de Rodez, réunies depuis 1964, forment à l’évidence un territoire qui tire sa richesse de ses particularismes : une implantation géographique excentrée qui l’a poussée à l’autonomie, des paysages et terroirs contrastés que l’Homme a su faire fructifier et une longue histoire partagée, une audace, une avant-garde, des statues­ menhirs jusqu’au Musée Soulages.

TERRITOIRE À LA PERSONNALITÉ RICHE

ancré dans le présent et l’avenir, l’agglomération de Ro­dez a choisi de faire de ses exceptionnels patrimoines un atout de son développement. Renforcer son attractivité, améliorer la qualité de vie des ruthénois et dessiner un projet partagé, c’est concilier le maintien d’une ville centre rayonnante et le développement harmonieux de toutes les communes.

Pour se faire, Rodez Agglomération suit une ligne de conduite tracée qui lui a permis d’obtenir :

2014: labellisation Pays d’art et d’histoire : Rodez agglo­mération s’inscrit dans une politique volontariste en matière de patrimoine et plus largement d’amélioration du cadre de vie

2015 : AVAP : Aide de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine : pour assurer la conservation et la transmission du patrimoine ruthénois aux générations futures.

2017 : SPR : Site Patrimonial Remarquable qui vient com­ pléter le PLUI : plan local d’urbanisme intercommunal.

Ces labellisations ont permis de recenser et de protéger plus de 1000 édifices qui révèle la Rodez antique, médiévale, renaissance, classique, néo-classique, moderne, belle époque ou encore art déco ! C’est le cas notamment pour le quartier du nouveau-centre de Rodez, qui s’étire des Haras jusqu’à la ville médiévale en couvrant toute l’Avenue Victor Hugo.

Quelques exemples de patrimoines mis en exergue par le site patrimonial Remarquable dans le nouveau centre :

Le Haras national : ancienne église (aujourd’hui écurie) consacrée en 1529 par l’évêque François d’Estaing

La chapelle Notre-Dame de Pitié (ancien couvent des chartreux)- construite entre 1513 et 1515.

L’Hôpital Paraire – ancien asile d’aliénés construit à partir de 1835-1840 par les architectes Boissonnade puis Vanginot. Lieu d’internement d’Antonin Arthaud pendant la seconde guerre mondiale.

 

La mise en application du SPR contraint les rénovations mais aussi et surtout les nouvelles constructions sur son périmètre. Voici un petit aperçu des contraintes techniques applicables aux futures constructions dans le secteur SPR :

  • maintien de la qualité et l’homogénéité des volumes : imposer une hauteur relative faisant référence à la hauteur des édifices répertoriés voisins,
  • alignement des nouveaux bâtiments sur la voie publique,
  • interdiction de dispositif de captation d’énergie solaire sur les toitures,
  • les maçonneries nouvelles doivent être réalisées en pierre naturelle ou enduites conformément aux nouvelles réglementations,
  • contrainte visuelle pour les encadrements de menuiseries (dessin, pierre naturelle, différenciation du restant de la façade),
  • la dimension et le nombre des ouvertures vitrées sont imposés (alors même que les réglementations thermiques imposent aux constructions neuves d’autres formes d’obligations sur ce point),
  • l’isolation des façades doit être réalisée par des procédés intérieurs ,
  • pas de coffre de volet apparent,
  • pas de menuiserie ..

 

L’addition de ces contraintes urbanistiques aux actuelles et futures réglementations thermiques risque de restreindre très fortement le champ des possibles de constructions neuves alors même que la demande en logements neufs dans le centre de Rodez s’accroit.

Profitez des derniers projets
immobiliers neufs
à Rodez centre !